Les pieds, notre premier moyen de transport 100% décarboné

Publié par declermont le

Nos pieds : la solution ?

Que l’on marche, que l’on court ou que l’on piétine, nos pieds sont notre premier moyen de transport. Quel marcheur(se) êtes-vous ? Rando ou trotinette ? « Multimodal(ité) » ? Cross-shoppeur(se) itinérant(e) ? En ville, nos pieds nous connectent à nos différents lieux d’activités, ils “interfacent” tous nos déplacements pour joindre l’arrêt de bus ou notre lieu de travail, ou pour aller au cinéma… Dans une grande agglomération française, un habitant réalise chaque jour, en moyenne quinze à vingt minutes de marche, 1 à 1,3 km à pieds.

A l’heure où les centres villes font la part belle aux moyens de transports alternatifs à la voiture, autant dire que nos pieds n’ont pas fini de marcher et surtout de pratiquer des activités très variées : faire du shopping, cavaler dans les escaliers, patienter dans les files d’attentes, pédaler sans retenue. L’espace urbain est devenu un véritable espace de training pour nos “paturons” aguerris. Et vous savez-quoi ? C’est un moyen de transport 100 % décarboné, il ne nécessite aucune énergie fossile ou nucléaire, juste notre enthousiasme pour nous déplacer à 5km/h de moyenne : qui dit mieux ! Voilà une bonne nouvelle tant pour les actifs, que les promeneurs du dimanche, flâneurs des campagnes, randonneurs rupestres.

Bref c’est le moyen de locomotion le plus économe en énergie (Et ça ne date pas d’hier !).

Nos pieds ont une vraie expérience “terrain” (c’est le moins que l’on puisse dire) et ont beaucoup de choses à nous dire à ce sujet… ainsi que quelques réclamations…

Ma vie de pied : welcome on board !

By Mabel Amber

Ma journée commence dès lors que vous posez l’un de nous à terre”. Avant d’attaquer le marathon du quotidien, mon collègue ”pied gauche” et moi, nous nous glissons, dans des chaussures, parfois un peu à l’étroit (Dress code oblige !). C’est là que nous allons passer le reste de notre journée (claustrophobe s’abstenir…). Il y règne une ambiance de discothèque dans nos chaussures : ça bouge beaucoup, ça transpire pas mal. Parfois, une bonne course à pied nous fait vivre un véritable petit tremblement de terre. Nous piétinons pas mal aussi et ce n’est pas notre activité préférée. Nous avons souvent le sentiment d’être “les grands oubliés” du corps et nous aimerions un peu plus de considération au vu du travail altruiste effectué. Essayez de vous passer de nos services, supportez tout le poids d’un corps en mouvement de 60 à 90 kg ! Plus jeune, nous étions tendre et rose aujourd’hui nous ne sommes plus… Nos orteils ressemblent à des petites knakies !

Aussi quelques gentilles attentions à notre égard seraient les bienvenues. Pour vous convaincre, nous avons mis au point une petite stratégie… Dès que nous sommes à l’air libre le soir, nous libérons un parfum qui ne suscite par un franc enthousiasme olfactif : c’est un peu rustique. Nous restituons aussi un peu de la douleur accumulée tout au long de notre journée. Quelques délicieuses “ampoules” nous servent parfois de parures. Vous avez les jambes un peu lourdes parfois, et bien nous, nous sommes justes ratatinés !

Pour lutter contre ces désagréments, vos pieds ont besoin d’amour… mais aussi de quelques astuces. Cela peut paraître simple, mais une paire de semelles devrait s’intégrer aisément dans la composition de votre “day-pack” pour surfer sur votre quotidien : un smartphone, une trottinette, un sac à dos, une paire de sneakers et aussi de bonnes semelles ! 😉

www.declermont.fr


0 commentaire

Laisser un commentaire